Témoignage d’une étudiante EJE

Témoignage d’une étudiante EJE
Voici le témoignage d’une étudiante EJE. Je l’ai rencontré sur Instagram grâce à mon compte @devenireje. Encore en formation, elle a décidé de créer @educpassion. Dedans, elle parle du métier et des connaissances qu’elle a acquise au cours de ces 3 ans de formation.

_________________

Pourquoi lire un témoignage d’une étudiante EJE avant d’entrer en formation ?

Tu te demandes surement quelles sont concrètement les connaissances que l’on acquière pendant ces 3 ans. Tu t’es peut être même dit que 3 ans, c’était long … Est ce vraiment nécessaire d’en apprendre autant pour travailler avec les enfants ?

Dans ce témoignage, tu comprendras comment cette étudiante EJE en est arrivé à créer ce compte Instagram. C‘est un compte que je t’invite à suivre car il te donnera des exemples précieux sur les connaissances que l’on acquière en formation.

Si tu as pour projet de passer les sélections d’entrée en formation EJE, je te conseille de lire un maximum de témoignages pour vraiment comprendre les enjeux et les possibilités de ce métier.

Pour cela, tu peux aussi lire :

Mon parcours d’Educatrice de Jeunes Enfants  

– Le témoignage de deux Educatrices de Jeunes Enfants parties en Amérique Latine

_________________

Alors voici son parcours et quelques exemples de son compte Instagram !
Sauvegarde article témoignage eje
sauvegarde l'article sur pinterest

Comment as-tu découvert le métier d’Educateur de Jeunes Enfants ?

Comment une étudiante a-t-elle découvert le métier d'EJE

L’accompagnement des jeunes enfants a toujours été pour moi une vocation…

A peine avais-je 7 ou 8 ans, que je passais déjà mon temps à m’occuper des enfants plus jeunes que moi. J’ai débuté les baby-sitting à 14 ans. Et c’est suite à mon bac que j’ai découvert ce merveilleux métier, j’ai tout de suite su que ce serait ça !

Malheureusement, les inscriptions aux concours étaient clôturées pour l’année qui suivait.

Pour ce témoignage d'une étudiante EJE, peux-tu nous dire quel est ton parcours avant d’entrer en formation ?

Suite à cette déception, j’ai tout de même fait le choix de m’orienter dans le « social ». Je sentais que j’avais besoin de redonner aux autres.

Après un bac Economique et Social, j’ai obtenu mon BTS de Technicienne en Economie Sociale et Familiale. L’année qui a suivie, j’ai débutée une petite formation de préparation au concours d’EJE. En parallèle, j’ai travaillé dans une école maternelle en tant qu’ATSEM. Je n’ai malheureusement pas obtenue mon concours la première fois.

Témoignage d'une étudiante EJE école

J’ai donc signé un contrat d’un an en tant qu’Accompagnant d’Elèves en Situation de Handicap dans un collège. C’était d’ailleurs très enrichissant. J’accompagnais des élèves souffrants de Dyslexie ou de Troubles du comportement.

A la fin de cette année, j’ai enfin obtenu ce concours qui me tenait tant à cœur. Et sur liste principale dans deux organismes cette fois ! 🍀

Où as-tu fais des stages en formation EJE et lequel t’a particulièrement marqué ?

Le premier stage

Alors notre premier stage devait absolument être dans le milieu « classique ». Je l’ai donc effectué au sein d’un multi accueil de 30 berceaux. 

En deuxième année, j’ai souhaité m’orienter dans le champ du handicap. C’est une chose qui est encore peu habituelle dans ma région. Mais ma persévérance et ma motivation ont payé. J’ai effectué mes deux stages au sein d’un Service de Soins et d’Accompagnement au Handicap (SESSAD). C’est d’ailleurs un stage qui m’a énormément marqué ! 

C’est une structure qui permet l’inclusion dans le milieu ordinaire des enfants en situations de handicap. Un riche travail en réseau et partenariat est demandé. Et il y a une véritable création de lien avec l’enfant, sa famille, et tous ses autres milieux de vie ! 

J’ai également effectué un stage au sein d’un Institut Médico Educatif (IME). J’étais auprès d’un groupe d’enfants souffrants de déficiences intellectuelles et de troubles de la personnalité. 

Témoignage d'une étudiante EJE dans le champs du handicap

Et aujourd'hui ...

Je suis au sein d’une merveilleuse Micro-crèche. J’ai développé une sensibilité profonde quant à l’importance de reconnaître chacun dans sa singularité. Il me semblait intéressant de clôturer ces si riches années de formation, dans une petite structure, avec un nombre réduit d’enfants. Mais surtout, être dans des valeurs où je me retrouve en tant que future EJE.

Qu’as-tu préféré dans le déroulé de la formation EJE ? Quel cours t'a le plus marqué ?

Tout !

Je souhaitais tellement intégrer cette formation que j’ai profité pleinement de chaque cours, chaque conférence, chaque stage ! Elle est tellement enrichissante, tant d’un point de vue professionnel que personnelle. Elle m’a permis de nombreuses remises en questions personnelle et de véritablement évoluer et grandir !

Pour ce témoignage d'une étudiante EJE, peux-tu nous dire quelle est ta vision du métier d’EJE ?

Alors je vais reprendre ce que je dis sur mon compte Instagram. Dedans, j’essaie vraiment de partager ma véritable passion pour le métier :

Pourquoi ce métier ? Pourquoi EJEPourquoi travailler auprès de jeunes enfants ?

Car selon moi, cela revient à poser les bases de notre société future, œuvrer pour du « développement durable », de la prévention. Les enfants sont l’avenir, notre avenir, la base de tout. Et si nous leur donnons les clés nécessaires pour être libres, libres de s’aimer, libres de s’exprimer, libres de faire des choix, libres de vivre tout simplement, et bien je suis persuadée que c est toute la société qui changera …

Parce ce que l’on SAIT aujourd’hui, notamment grâce aux riches études sur le cerveau, que nous procurent les neurosciences, que les rapports de force ne mènent à rien, que les positions dominés/dominants, Autorité/soumission, Punitions/récompenses ne mènent qu’à la peur, l’inhibition ou la rébellion…

Ce métier est à mon sens tout un art, nous construisons l’humanité de demain, nous créons de futurs citoyens.

Vision de l'enfance
Vision de l'enfance delon le témoignage d'une étudiante EJE

Alors oui, ce métier, je le considère vraiment comme une mission de vie. Je suis persuadée qu’il n’y a une qu’une seule voie valable pour les relations humaines, quelles que soient nos différences : le respect et l’amour. Alors, pour moi, la plus grande gratitude, c’est lorsque je vois un enfant HEUREUX, créatif, qui ne perd pas son sens de l’émerveillement.

Et surtout un enfant qui, plus tard, ne se sentira aucunement coupable de prendre soin de lui pour pouvoir ensuite redonner aux autres. Qui saura s’écouter, écouter ses émotions, ses besoins, ses désirs et ressentis, pour pouvoir mobiliser ses propres ressources pour s’auto-apaiser et être bien avec soi-même. Un enfant qui aura confiance en lui, en ses rêves, en ses idées et ses valeurs. Qui sera capable de penser par lui-même, d’affronter les difficultés avec une véritable capacité de résilience… 

Car finalement, la plus grande prise de conscience à avoir est que nous sommes tous, chacun, responsable de notre propre existence, et que l’on peut toujours devenir ce que l’on décide d’être ! Personne ne marche à notre place, personne ne vit à notre place. 

NOUS AVONS TOUS EN NOUS, À NOTRE NIVEAU, LE POUVOIR DE CHANGER LES CHOSES !!! »

Tu as crée un compte Instagram en lien avec le métier d’EJE : pourquoi et quel est ton projet avec ?

témoignage d'une étudiante eje educapassion

Comme je le disais, je suis une véritable passionnée, ce métier est pour moi une vocation et je pense que c’est le métier le plus prometteur pour changer notre société. C’est pour ça que je vous partage mon témoignage d’étudiante EJE. J’ai créé ce compte sans aucune prétention, simplement dans l’optique de partager et de pouvoir échanger ! 

Je trouves que ce sont des valeurs essentielles de ce métier d’EJE, et j’adore débattre, confronter les points de vues, me remettre sans cesse en question pour toujours évoluer ! Mais à aucun moment je ne m’attendais à avoir autant de retours positifs et d’encouragements.

Cela me touche énormément et me conforte dans l’idée que ce sera CE METIER!

Quel est ton projet professionnel après le diplôme ?

Je ne sais pas encore… Déjà décrocher mon diplôme, et ensuite me faire un peu d’expérience en structure classique je pense. Et puis pourquoi ne pas, par la suite, allier mes deux passions. J’ai fait 18 ans d’équitation, et je pourrais me former en équithérapie.

Je suis aussi une grande admiratrice des structures alliant l’écologie, le retour au naturel, le contact avec les animaux… Donc pourquoi pas en créer une… Je ne sais pas, je me laisse portée, chaque chose en son temps, tout ce que je sais c’est que je considère vraiment ce métier comme une mission de vie, qui m’apporte énormément et me fait vibrer !!!

Voici un aperçu de son compte Instagram. Si tu souhaite suivre le témoignage d’une étudiante EJE au quotidien, je t’invite à la suivre. Et si tu souhaites réussir le concours d’entrée en formation EJE, voici un autre article regroupant 10 conseils pour assurer sa place en formation !

témoignage d'une étudiante eje educapassion
témoignage d'une étudiante eje educapassion
témoignage d'une étudiante eje educapassion
témoignage d'une étudiante eje educapassion

Et toi ? Que penses-tu de ce témoignage ? As-tu des questions à lui poser ?
Partage-le en commentaire de cet article ! 😁👇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

non dolor. ut dictum tempus adipiscing in id risus. suscipit Phasellus libero